♬ Black Spiders

       Depuis fin Octobre, Black Spiders est en support band d’Airbourne pour leur
tournée Européenne. C’est à l’occasion de la première date Française de la
tournée, le 13 Novembre à Caluire et Cuire, que Pete Spiby, alias Spider
(chant) et Adam Irwin, alias The Fox (basse) nous ont accordé quelques minutes,
confortablement installés sur la terrasse du Radiant.
» Nous avons commandé
votre dernier album en date This Savage Land (Octobre 2013), mais nous ne l’avons,
malheureusement, pas encore reçu. Pouvez-vous nous le décrire ?
Spider (chant) : Uhm…
Je pense que pour nous c’est comme… Nous avons essayé de faire en sorte que le
nouvel album soit plus grand, plus important, que le précédent (ndlr : Sons
of the North, 2011)
. On voulait que le nouvel album montre un peu de diversité.
Notre premier album, était là pour créer un impact et dire qu’on était présent.
Et le deuxième est en fait que le retentissement du premier. Nous voulions faire
un plus grand « splash » que Sons of the North. Pour ce nouvel album,
nous avions quarante idées sur lesquelles travailler, mais nous n’en avons
gardé que 20, puis nous en avons choisis 10.

» Comment c’est passé l’enregistrement
de This Savage Land ?
The Fox (basse) : C’était
soulant !
Spider : C’était
très soulant !
» Vous ne voulez pas y retourner encore
un petit jour ?
The Fox : Non,
non. C’était cool d’y aller tous ensemble, mais on a enregistré en séquence.
Nous avons fait la batterie, puis la basse…  Nous n’avions rien à faire que d’écouter la
guitare encore, et encore, et encore… Et encore… Et encore ! Ah cette note
n’est pas parfaite… Et encore ! C’était soulant.
Spider : L’enregistrement
était vivant mais c’était vraiment soulant d’entendre encore et encore les mêmes
chansons. Quand le son était fait, pour la personne qui enregistrait notre
partie, ce n’était pas bon. Mais ça nous a pas prit longtemps : entre deux
semaines et demies et trois semaines. Mais ça nous a prit une longue période car
nous avons tout fait nous même. Ca été très difficile pour nous de l’enregistrer
parce qu’on devait payer le studio et les sessions et comme nous n’avons pas
beaucoup tourné pendant 18 mois, excepté au Hellfest et quelques autres
festivals, nous n’avons pas beaucoup gagné d’argent. Ne pas être en studio
pendant une longue période, c’est bien pour nous financièrement et c’est moins
usant.
» Est-ce que les EP sont
constitués de chansons enregistrées pour l’album mais qui sont restées de côté ?
The Fox : Oui,
il y a un peu de ça.
Spider : Quand
nous avions fait le premier album, nous avions déjà un single de trois chansons
et un EP de cinq. Nous ne savions pas, à ce moment là, que les chansons sur l’EP
ne seraient pas sur l’album. Nous voulons faire des albums de 10 chansons, ce
qui ne fait pas beaucoup de place, c’est pour cela que nous devons choisir.
Mais à ce moment même, nous ne savons pas vraiment, ce que nous ferons avec les
autres chansons qui sont restés de côté.
» Peut-être un nouvel EP
pour 2014 ?
Spider &
The Fox :
Peut-être ! 
Spider : Ou
peut-être un mini-album. Les EP avant le premier album, c’étaient bien vendus
mais l’EP Kill Tried To Kill Me qui est arrivé après le premier
album n’a pas aussi bien marché qu’on ne l’imaginait. Nous pensons que c’est
parce que sur les cinq chansons de l’EP, une était déjà sur l’album et qu’il
était sortit depuis longtemps. C’est pour ça que si nous faisons un EP l’année
prochaine, il y aura uniquement que des nouvelles chansons.
» Ce dernier album :
This Savage Land (N° 59) est deux fois mieux classé sur les charts UK que le premier :
Sons of the North (N° 172), cela vous fait plaisir ?
The Fox : Oui,
je suis très fier.
Spider :
Oui, nous sommes fiers mais nous n’y portons pas plus attention que cela. C’est
bien de savoir ce qu’il se passe mais ça ne signifie rien de spécial. 
The Fox : Je
n’y ferais pas attention tant que nous ne sommes pas numéro 1 (rire).
Spider : Pareil
(rire).
» Selon vous, quel
morceau du nouvel album passe le mieux sur scène ?
The Fox :
Peut-être « Balls ».
Spider : Moi
je pense que la chanson qui va donner le plus de vibrations aux gens est « Teenage
Knife Gang »
parce qu’on ressent les vibrations de Motörhead à travers
cette chanson. Elle à plus d’attitude, elle est rock mais un peu punk aussi. Ce
n’est pas forcement la meilleure chanson parce qu’à l’origine elle ne devait
même pas être sur l’album, c’est une des dernières chansons que nous avons
enregistré.
» C’est donc une chanson
chanceuse ?
Spider &
The Fox :
Yeah ! Très chanceuse ! (rire)
» Peut-être que ca va
être le prochain tube.
Spider &
The Fox :
Pourquoi pas ! (rire)

» Cette année, vous avez
joué au Hellfest, cela vous a plu ?
The Fox :
Oui, c’était incroyable ! Ca a été dur parce que la veille, nous avons
joué en Angleterre. Il a alors fallut charger le matos après le concert, rouler
toute la nuit et le matin, prendre le tunnel et enfin décharger au Hellfest en
fin de matinée.
Spider : Nous
avons roulé dix à onze heures dans un petit van. Nous n’avons pas beaucoup
dormis.
The Fox : Mais
c’était vraiment très amusant. Et quand vous voyez autant de personnes devant
la scène, cela n’a plus d’importance.
Spider : On
ne pensait pas jouer devant autant de personne au Hellfest. C’était incroyable.
C’était brillant ! Nous avons joué plusieurs fois en France, mais jamais en
festival, c’était chaleureux.
» En ce moment vous êtes
en première partie d’Airbourne, comment se passe la tournée ?
Spider : C’est
bien !
The Fox :
Nous passons des moments vraiment fun ! Nous avons déjà tourné avec  Airbourne. C’est des vieux amis et c’est cool
d’être de nouveau ensemble.
» Avec vous, comment est
le public ?
Spider : Le  public est bien habituellement. Nous jouons
toujours comme si c’était notre dernier concert.
The Fox : C’est
cool parce que maintenant le public commence à savoir qui on est. Donc, cela
veut dire que nous allons dans la bonne direction.
Spider : Ce
soir, nous allons voir si le fait d’avoir joué au Hellfest à vraiment
impressionné les Français. Nous verrons bien si ceux qui nous ont vus au
Hellfest viennent nous voir en première partie d’Airbourne.
» Ce soir, il y aura 2 500
personnes, c’est sold-out !
Spider & The Fox :
Wahoo ! (surpris)
» Vous avez déjà été en
première partie d’Airbourne, sur la tournée Running wild, qu’est ce que cela
vous fait de rejouer avec eux ?
Spider : C’est
des amis à nous donc c’est cool. Et puis c’est bien parce que nous n’avons pas
trop tournée depuis 18 mois et nous n’avions pas refaits de tournée européenne depuis
2011. C’est une bonne chose pour nous, car l’album est sortit il y a peu de
temps. C’est cool d’avoir été invité par Airbourne pour jouer. Ils attirent pas
mal de fans alors nous espérons leur en piquer quelque uns (rire).
» Et peut être ferez vous
une tournée en headline…
Spider :
Exactement, cette tournée avec Airbourne est une chance pour nous de faire une
tournée en tête d’affiche en 2014 et être sur de nombreux festivals européens
en 2014.
» Pour finir, dans le
clip « Balls », est-ce que ce sont vos femmes qui jouent au tennis ?
(Rire)
Spider : Non,
en fait ce sont des mecs (rire). En réalité, ce sont des fans du groupe. Nous
avons eu l’idée de faire le clip autour d’un match de tennis à cause du titre
de la chanson « Balls ». L’idée est aussi venue d’une photographie
emblématique où on voit une joueuse de tennis des années 70 a craqué sa jupe,
son « derrière » (en français !). Nous avons fait la vidéo autour de
ça. En tout cas, ces filles nous font bander (rire).

SITE OFFICIEL DE BLACK SPIDERS
FACEBOOK DE BLACK SPIDERS


Traduction faite par Yvan. Merci!