Rock And Live

26.07.2022 – Judas Priest + The Dead Daisies – Théâtre Antique – Vienne (38)

On se retrouve ce soir, mardi 22 juillet, au centre du Théâtre Antique de Vienne pour une nuit exceptionnelle en compagnie de Judas Priest et The Dead Daisies.

Construit dans les années 40-50 après J.-C., le théâtre romain accueillait des spectacles en tout genre (comédies, pièces dramatiques, pantomimes, variétés, danses, luttes sportives…) mais aussi des rassemblements à caractère civique ou officiel. Aujourd’hui, des milliers d’années plus tard, le théâtre à garder sa fonction et accueil entre autre les plus grosses pointures du metal. C’est ainsi, dans ce lieu historique que nous assistons ce soir à une nouvelle représentation de dingue !

La petite fosse et les gradins en pierres se remplissent peu à peu et The Dead Daisies s’empare de la scène. Le groupe est actuellement composé de David Lowy et Doug Aldrich (Whitesnake, Dio) aux guitares, de Brian Ticky (Whitesnake, Billy Idol, Foreigner, Ozzy Osbourne) à la batterie et de Gleen Hugues (Deep Purple, Black Sabbath) au chant et à la basse. Mais ce dernier a été testé positif au covid quelques jours plus tôt et a été contraint de rentrer chez lui. Têtu, The Dead Daisies n’a pas souhaité annuler la date et a donc demandé à Yoni Lonich et Dino Jelusick (Whitesnake) d’assurer respectivement l’intérim à la basse et au chant. Pour ce premier concert tous les cinq, les réglages sont à peine visible et c’est avant tout la bonne humeur des musiciens qui prend le dessus. En effet, Doug Aldrich est hyper communicatif avec le public et nous on aime bien ça ! Quant au setlist, il est principalement composé de morceaux extraits du dernier album Holy Ground (2021), avec « Bustle and Flow » ou encore « Unspoken », ainsi que des aperçus du prochain album Radiance prévu pour août 2022 avec un titre éponyme et « Shine On ». Enfin, avec trois membres de Whitesnake sur scène, on ne pouvait pas échapper à deux reprises qui se glissent parmi leurs compos : « Mistreated » et « Burn » qui clôture le show.

SETLIST THE DEAD DAISIES

Long Way to Go
Unspoken
Rise Up
Dead and Gone
Bustle and Flow
Mistreated (Whitesnake cover)
Radiance
Like No Other (Bassline)
Shine On
Burn (Whitesnake cover)

La nuit est maintenant tombée sur le Théâtre Antique et la scène c’est transformée en usine contrastant ainsi avec les pierres historiques qui nous entourent. L’heure de la messe sonne : Judas Priest is back ! Après sept ans sans occasion de les voir c’est dans un cadre de rêve que nous retrouvons le rugissement de la guitare de Richie Faulkner, le vrombissement de la basse de Ian Hill, le tonnerre qui sabbat sur les fûts de Scott Travis et la voix ahurissante de Rob Halford. Nous avons aussi le plaisir de découvrir le nouveau guitariste à l’œuvre, Andy Sneap, qui a produit le dernier album du groupe : Firepower (2018). Pendant 1h30, une grande partie de leurs titres y passent tel que le fameux « You’ve Got Another Thing Comin’ » ou encore « Turbo Lover ». Comme à leur habitude, les cinq zikos ont une banane d’enfer du début à la fin et Richie est en perpétuelle interaction avec leurs fans. Enfin, Scott interpelle le public pour annoncer le fameux « Painkiller » qui marque l’heure de la sortie de scène. Mais comme on pouvait s’y attendre le public en veut encore et Judas Priest revient avec « Electric Eye » durant laquelle des images de Glenn Tipton sont diffusées sur les écrans géants à default de l’avoir en guest sur scène comme ça a été le cas pour certaines dates de la tournée. Ensuite, ils enchainent avec « Hell Bent For Leather » puis « Breaking The Law » où Rob enfourche sa Harley Davidson. Mais les surprises ne s’arrêtent pas là puisque soudain un taureau gonflable géant surgit d’un wagonnet pour le titre final « Living After Midnight ».

SETLIST JUDAS PRIEST

One Shot at Glory
Lightning Strike
You’ve Got Another Thing Comin’
Freewheel Burning
Turbo Lover
Hell Patrol
The Sentinel
Victim of Changes
The Green Manalishi (With the Two Prong Crown)
Diamonds & Rust
Painkiller The Hellion
Electric Eye
Hell Bent for Leather
Breaking the Law
Living After Midnight

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A la une

Derniers articles

26.07.2022 – Judas Priest + The Dead Daisies – Théâtre Antique – Vienne (38)

lire la suite

16.07.2022 – Status Quo – Harley Days – Morzine-Avoriaz (74)

lire la suite

13-14-15.07.2022 – Guitare En Scène – Saint-Julien-en-Genevois (74)

lire la suite

Suivez-nous

Rock And Live