Rock And Live

20.11.2014 ~Epica + Dragonforce + Dagoba ~ Kulturfabrik ~ Esch-sur-Alzette (Luxembourg)

Quand nous arrivons à la Kulturfabrik à Esch-sur-Alzette, une file est déjà formée devant les portes de la salle. Il faut dire que pas moins de 700 tickets ont été achetés en prévente !  Au programme ce soir : la première date Européenne de Dagoba, Dragonforce et Epica.

Les Marseillais de Dagoba ouvrent donc la soirée avec « I, Reptile » issu de leur dernier album Post Mortem Nihil Est sorti en Juin 2013. Un son lourd, des rythmes intéressants mais pourquoi Shawter (chant) s’entête-t-il au chant clair ? En tout cas, le public fera abstraction de ses fausses notes et se lancera dans des pogos.

SETLIST DABOGA

I, Reptile 
The Man You’re Not 
Black Smokers (752° Farenheit) 
When Winter… 
The White Guy (and the Black Ceremony) 

Viens ensuite les Britaniques de Dragonforce avec leur power metal. Bien que le groupe soit énergique, présent et qu’il s’éclate sur scène, c’est un peu long… Les guitares crient, les notes aigues dures et moi je veux voir Epica !

SETLIST DRAGONFORCE

Defenders 
Fury of the Storm 
Three Hammers 
Seasons 
The Game 
Cry Thunder 
Ring of Fire 
Through the Fire and Flames
 

Enfin, enfin ! La bande son de « Originem » retentit faisant monter le suspense et les musiciens d’Epica entre un par un sur scène pour accueillir tous ensemble la belle Simone Simons (chant). Ce soir le groupe Néerlandais nous présente leur dernier album The Quantum Enigma parut en Mai 2014. Les morceaux s’enchainent parfaitement entre nouveaux titres  comme « The Essence Of Silence » ou le puissant « Victims Of Contingency » et morceaux plus anciens tels que « Unleashed » ou « Cry For The Moon ». Le show déborde d’énergie, même Coen Janssen (clavier) qui est au clavier a trouvé le moyen de bouger en s’armant d’un piano sur pied pivotant et mieux encore d’un curveboard (c’est-à-dire un piano en demi-cercle et mobile) sur « Sancta Terra ». J’observe aussi une grande complicité qui me fait sourire. En effet, à plusieurs reprises Simone s’amusera à chatouiller ou tester les muscles de ses musiciens. Seul petit hic de la soirée peut-être, la version disco de « The Phantom Agony », mais le feu d’artifice de couleurs et la bonne humeur de Simone qui danse comme une folle, me convint.

SETLIST EPICA

The Second Stone 
The Essence of Silence 
Unleashed 
Storm the Sorrow 
Fools of Damnation 
Natural Corruption 
The ObsessiveDevotion 
Cry for the Moon 
Victims ofContingency 
The Phantom Agony 
Sancta Terra 
Chemical Insomnia 
Unchain Utopia 
Consign to Oblivion 

MEETING WITH BAND

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A la une

Derniers articles

26.07.2022 – Judas Priest + The Dead Daisies – Théâtre Antique – Vienne (38)

lire la suite

16.07.2022 – Status Quo – Harley Days – Morzine-Avoriaz (74)

lire la suite

13-14-15.07.2022 – Guitare En Scène – Saint-Julien-en-Genevois (74)

lire la suite

Suivez-nous

Rock And Live